Jean Baptiste Audat

Présentation de l'artiste

L’œuvre de Jean Baptiste Audat est marquée par l’actualité : la politique, l’économie, l’écologie, les guerres et les tragédies. Autant de sources d’inspirations pour une œuvre polymorphe où se combinent dessin, installation et performance. Profondément influencé par le continent africain, il puise dans celui-ci une démarche de création s’appuyant sur la récupération et la débrouillardise.
Ce projet mené en partenariat avec art-cade, Galerie des grands bains douches de la Plaine et l’université Aix-Marseille se conçoit comme une exposition évolutive au fil des jours en présence de l’artiste.
Véritable Work in progress, l’artiste investit durant plus d’un mois l’Espace Culturel Fernand Pouillon, faisant de ce lieu à la fois son atelier mais également un espace

d’exposition ou les visiteurs sont invités à prendre part au processus de création de l’œuvre. Installations in situ, dessins et œuvres de papiers se côtoient et se transforment dans un espace en mouvement perpétuel.
Ses œuvres parlent de la guerre en Syrie, des usines de textile incendiées au Bangladesh, du conflit israélo palestinien… L’artiste capture ces drames, les digèrent et nous les retransmet, mettant en lumière la voix des sans noms.
Jean Baptiste AUDAT élabore ici une réflexion engagée sur la marche du monde, offrant de nouveaux paradigmes pour regarder notre avenir.

Anne Marie AUDAT
pour Jean Baptiste AUDAT

 

La fin des Mondes

« Je lis et classe chaque jour pour mon travail, la presse et en particulier le journal Le Monde.
Mon atelier est plein de feuilles de papier de journaux dont l’actualité est déjà morte, je classe les évènements et les conditionne sur des grilles de lecture : politique, historique, sociétale.
Les infos sont conditionnées dans des boites, classées, rangées.
Je collecte aussi depuis des années ce qui constitue une collection d’images de presse.
Je ne peux faire autrement que de trouver le journal du jour à tous les points du monde où je me trouve, ne peut supporter le manque d’information, garde tout, ne jette rien, au cas où le fragment manquant à un puzzle infini apparaissait comme pièce unique et essentielle.
Ranger classer et dessiner une nouvelle cartographie. Lire et voir. Tout est lié.
Si je crée ainsi c’est pour partager, donner à voir un classement des choses du monde,

penser la communauté des destins, mettre à jour l’altération du sens par la répétition mais il ne reste une fois l’œuvre achevée qu’une perte, une œuvre d’art. Je pratique donc l’effacement, la forêt cachée, l’abattement des faits.
Mon addiction pour la presse criblée d’informations dévastées par les guerres, maladies, dictatures, tsunamis, débâcles écologiques, économiques, se pratique dans l’acharnement à plier découper décomposer et faire pousser de l’art dans le secret et l‘effacement.
L’art a depuis la nuit des temps représenté des corps suppliciés, des massacres, des bains de sang, des décapitations. Cet art parle du corps, de la mort, de la fin des vies.
Je poursuis ce travail de représentation, me mets dans uns situation de copiste travaillant les surfaces par un dessin serré et baignant dans une atmosphère de fin du monde, d’irrecevable et d’insupportable mais aussi de disparition, de dessin aplati et doux, comme fumé. Et plus je le fais avec délicatesse plus la douleur se manifeste. »

Anne Marie AUDAT
pour Jean Baptiste AUDAT

La biographie détaillée

Expositions individuelles

2017

  • Galerie Bartoli – Marseille

2015

  • Galerie Bartoli – Marseille

2009

  • Galerie La Menuiserie – Rodez
  • Galerie du 28 – Aix en Provence
  • Arteum – Châteauneuf le Rouge

2008

  • Marseille Artistes Associés, au MAC – Marseille
  • Israel Palestine, Galerie du Tableau – Marseille

2007

  • Festival du Cinéma – Aubagne
  • Parcours Atelier Cezanne/Galerie Bercker/Brasserie de la Mairie/École des Beaux Arts – Aix en Provence

2006

  • Étalon, Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine – Marseille
  • Reporter, Galerie Jean Yves Franch-Font – Montpellier
  • In mémoriam, Galerie du Théâtre de la Minoterie – Marseille

2005

  • Mouiller sa chemise, Galerie Jean Yves Franch-Font – Montpellier

2003

  • Une nuit d’Art..Venture, Marché de la Poésie – Paris

2002

  • Art et Société/Afrique, Centre culturel de Watermael – Boitsfort, Bruxelles, Belgique
  • Ma petite ONG, Bibliothèque Municipale – Audincourt
  • Ma petite ONG, Galerie Arcadie – Africajarc Cajarc

2001

  • Ma petite ONG, Galerie Baudoin Lebon – Paris

2000

  • Les outils du peintre, Galerie des Extravagances, Hôtel de Sponeck, Scène Nationale – Montbéliard
  • Réalisation à partir des idées de Malik Sidibé, Centre Culturel – Bamako
  • Réalisation à partir des idées de Malik Sidibé, Galerie Chab Touré – Bamako

1999

  • Fiers d’être Marseillais, Association Tout Horizon, Panier et Consolat Mirabeau – Marseille

1998-2000

  • Fiers d’être Marseillais, Centres culturels La Castellane, Baussenque, Bellevue Pyat et Consolat Mirabeau – Marseille

1998

  • Illustration de la parole (avec Radio Grenouille/Euphonia/les Beaux Arts), Grands Bains Douches de la Plaine – Marseille
  • Centre Culturel – Cotonou, Bénin

1997

  • L’Afrique n’existe pas, CIPM Centre Internationale de la Poésie – Marseille
  • Correspondances, Centre Social Frais Vallon – Marseille
  • République des artistes, Centre Culturel Français de Ouagadougou – Burkina Faso

1995-2000

  • Nouveaux espaces de la parole, Centre sociaux Sauvagère, Rouguière, Capelette, Frais Vallon, Mairie St Joseph, St Gabriel – Marseille

1992

  • Rivages, Galerie Athanor – Marseille
  • Rivages, Editère, J.J. Terrin (agence d’architecture) – Paris
  • Nuit/Rêve/Jour, Salle d’honneur de la Mairie de Nouméa – Nouvelle Calédonie

Expositions collectives

2003

  • Une nuit d’Art…Ventures – Paris

2002

  • Via Africa, Centre culturel La Vénerie – Bruxelles, Belgique

2000

  • Programmation Vidéochroniques au Maillon – Strasbourg

1998

  • Art tout foot, Galerie Athanor – Marseille

1995

  • Couleurs Couleurs, Chateau de Servières – Marseille
  • Centre Culturel Français de Dakar – Sénégal

Musées

  • Musée Cantini – Marseille
  • Musée départemental des Hautes-Alpes – Gap
  • Musée Ziem – Martigues
  • Musée d’Art et d’Industrie – Saint Étienne
  • Musée Les Abattoirs – Toulouse
  • Musée d’Art Moderne – Collioure
  • Musée d’Art Moderne – Céret
  • CAPC, entrepot Lainé – Bordeaux
  • FRAC – Aquitaine
  • FRAC – Basse Normandie
  • Collection d’art contemporain – Poitiers
  • Fond National d’Art Contemporain (FNAC) – Paris
  • Fond communal – Marseille
  • Fondation CMA-CGM – Marseille
  • Musée d’Art Contemporain ARTEUM – Châteauneuf le Rouge
  • UCL/Arte Fac – Bruxelles, Belgique
  • Présence dans des collections privées : Collection Baudoin Lebon, …

Interventions dans la rue, 1989-2005

Bamako, Ouagadougou, Cotonou, Dakar, Tombouctou, Ségou, Bandiagara, Toma, Djenné, M’Bour, Fada N’Gourma, Bobo Dioulasso, Parakou, Porto Novo, Koudougou…

Aides, prix & résidences

2002-2003

  • Système Friche Théâtre pour le projet Igloo – Marseille

1992-1993

  • Résidence d’artiste, Ministère de la Culture et de la Communication – Nouvelle-Calédonie

1989

  • Bourse ACCT, Galerie Aline Vidal – Paris
  • Hors les murs, Bourse du Ministère de la Culture et de la Communication, Villa Médicis – Mali
  • Bourse Unicef, Acquisition/Collection Unicef – Paris

Bibliographie

ARTICLES DE PRESSE, REVUES
2002
• Angela Scillia : La rue pour atelier, in Défis Sud, août septembre 2002, Bruxelles

2001
• Thierry Boillot : Arts solidaires et sans frontières, in Le Pays de Montbéliard, 6 juin 2001
• Christine Rondot : Jean-Baptiste Audat, La vie en noir et blanc, in L’Est Républicain, 6 juin 2001
Ma petite ONG, une oeuvre surprenante, in L’Est Républicain, 14 juin 2001

2000
• Alain Roy : Les parentés de Jean-Baptiste Audat, in L’Est républicain, 6 octobre 2000
• Aude Lambert : Au coeur de l’Afrique, in Le Pays de Montbéliard, octobre 2000
• Valérie Simonet : Voyage en Afrique, in Libération, 29 juin 2000

1999
• Frédéric Sturlesi : Tous « Fiers d’être Marseillais » en photos comme en peinture, in La Provence, mai 1999, centre social et culturel Baussenque, Marseille

1997
• Jean-Louis Marcos : L’Afrique n’existe pas, in Le Cahier du Refuge, n°60, CIPM centre international de la poésie de Marseille, 1997

1995
L’Afrique à Servières, couleur/couleurs, in L’Éveil, Marseille, 15-21 septembre
• Pierre-Alain Four : Marseille, de l’isolement à l’ouverture, in Le Journal des arts, novembre 1995
Couleurs de l’Afrique à Servières, Marseille, in La Marseillaise, 26 septembre 1995
Couleurs africaines dans l’automne provençal, par D. T., in Le Provençal, 13 septembre 1995
• W. L. Fadjri : L’art de rouler contre le sida, in L’Aurore, Dakar, Sénégal, 16 juin 1995
• Corinne Villecroze : Un axe africain pour Marseille, in Al Dante, 9 novembre 1995

1993
Zoom sur Boston, in Les nouvelles calédoniennes, 20 janvier 1993

1992
• Jean-Baptiste Audat : Un taxi-brousse dans la ville, in Les enfants du monde, 1er trimestre 1992
• Patrick Deval et George Oxley : La grande lessive, in L’Autre Journal, mai 1992
Quartier Boston, un artiste confronté à la réalité des quartiers, in Les nouvelles calédoniennes Rivière Salée, 10 décembre 1992
• Roger Cans : Les nettoyeurs de Dakar, in Le Monde, 4 janvier 1992

1991
• Marianne Gomez : Dakar et les graffiteurs, in La Croix, 10 septembre 1991
• Jacques Bugnicourt : La jeunesse contre le désordre urbain, in Le Monde diplomatique, avril 1991
• Françoise Chauvin : Les murs parlent, in Échanges (magazine de la coopération française), n°6, mars 1991
• Thierry Perret : La génération morale repeint Dakar, in Libération, mardi 16 juillet 1991
Set Setal, la seconde génération des barricades, Idy Carras Niane, Vieux Savanne et Boubacar Boris Diop, Sud Éditions, collection Ruptures, Dakar 1991
• Gilbert Charles : Destins… une autre vision du développement. Révolution culturelle sur fond de graffiti, in L’Express, 18-24 juillet 1991
Graffiti, in Les Enfants du monde, n° 109

 

ÉCRITS DE L’ARTISTE

Mythologies des détritus, Marseille, 2002-2003
Radionumérique, Marseille 2005-2006

 

CATALOGUES ET PARUTIONS 
2009
• Parcours d’artiste, incandescence, bulles, écumes et perturbations, 2008 ; catalogue, texte de Pierre Manuel : échographies ; entretiens avec Jean-Louis Marcos.
• Les beaux restes, 2009, musée Arteum, Chateauneuf le Rouge, texte Christiane Courbon

2002
• V.R.P, voyageur représentant plasticien, 2002, textes de René Pons, Juliette Valéry, Seloua Luste Boulbina, Antoine Perpère, Sally Bonn
• Via Africa, Centre culturel La Vénerie, Bruxelles, 2002 (plaquette)

1999
• Ma petite ONG, 1999, texte de Frédéric Valabrègue, co-édition du 19 à Montbéliard et Galerie les extravagances, scène nationale de Montbéliard.
• La fureur de lire, 1999, texte de Geneviève Bergé, Bruno Coppens, Vincent Engel, Caroline Lamarche, Colette Nys-Masure, Daniel Simon, Jean-Pierre Verheggen, Didier Arcq, Jean-Marie Nys, autour de l’exposition Liber/Libre , UCL université.
• En retour, texte de Jean-Pierre Verheggen, Jacques Isoard, Cipm, Marseille, cahier du refuge n° 104

1998
• Liber/Libre, 1998, texte de René Pons, éditions Confluences, Nîmes.
• Art Too Foot, éditions Galerie Athanor, Fondation Regards de Provence, Marseille, 1998

1997
• L’Afrique n’existe pas, 1997, texte de Jean-Louis Marcos, Cipm, cahiers du refuge n° 60, Marseille.

1996
• Midi Pile, 41e Salon de Montrouge, Montrouge, 1996

1995
• De l’Afrique comme trait d’union entre soi et soi, 1995, texte de François Bazzoli. Ateliers Boissons, Marseille.
• Couleur-couleurs, 1995, texte de Jean Cristofol. Château de Servières, Marseille.

1994
• La vie des jungles, 1994, éditions Muntaner, textes de Ramon Tio Bellido, Démosthène Davvetas, Frédéric Vallabrègue, René Jullien, Antoine Perpère, Bruno Duval, Eric Decelle, Miguel Egana, André Pécheur.

1992
• Nouvelle situation de l’art contemporain à Marseille, 1992, texte de François Bazzoli.

1991
• Art africain et contemporain, Pierre Gaudibert, édition Diagonale, 1991

1989
• Procédures d’images, 1989, textes de Ramon Tio Bellido, Thierry de Duve, Pierre Legendre.

1988
• Opus international, 1988, texte de Sylvie Déjean.
• Jean-Baptiste Audat, Galerie Aline Vidal, 1988. Texte Michel Bourel.

1987
• Jean-Baptiste Audat, Coédition école régionale de Poitiers, Galerie Jacques Girard, Toulouse, 1987. Textes de Louis Mizon, Mady Menier, René Pons.
• Un artiste, un Musée, 1987. Melun.
• Des animaux et des hommes, Galerie Numaga, 1987, Auvernier, Suisse.

1985
• Ils collectionnent, 1985, Musée Cantini. Marseille.

1984
• L’autre nouvelle génération, 1984. Texte de Michel Bourel.

1980
• 6 peintres. Neue Gallery. Sammlung Ludwig, 1980. Aachen. Jean-Louis Froment.
• Peintures, 1980. Musée Ziem.

1979
• CAPC. 1979. Bordeaux.
• Exposition Cherbourg, 1979. Patrick Hébert.
• French Art, an English sélection, 1979. Judy Marley.
• Tendances de l’art contemporain en France, 1979. Marcellin Pleynet.

 

CONFÉRENCE

Interventions-débat sur les échanges Nord/Sud, Sud/Nord dans la culture avec Frédéric Valabrègue, Philippe Cyroulnik, Gilles Gervais et Jean-Baptiste Audat Touré, dans le cadre du Festival Audincourt, 8 juin 2001

 

ENTRETIENS RADIOPHONIQUES
2001
• Émission autour de l’exposition à la Galerie Baudoin Lebon, FPP 106.3 FM diff 26-11-2001 (17-18h) et 27-11-2001 (10-11h)

1998 – 2000
• Perifbus, Radio Grenouille, Marseille

1995
• Émission autour de la question L’art dans la rue, Ndeye Birima Diop, Radio Sud FM Dakar, 14h30-15h30, 23 juin-2 juillet, 4 juillet

1989 – 1990
• M’auto, Radio Sénégal, Dakar

 

LIVRES
2005
• Athanor, catalogue des 30 ans de la Galerie de Jean-Pierre Alis, p. 119, 2005

1998
• Du récit au geste, Jean-Christophe Bailly, éditions École supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg, 1998

1990
• Set, des murs qui parlent, éditions environnement africain, ENDA T.M., Dakar 1990

 

TEXTES NON PUBLIÉS

Jean Cristofol : Fiers d’être Marseillais, à l’occasion des expositions des centres sociaux de Baussenque et Consolat Mirabeau concernant le don d’une cinquantaine de portraits en footballeurs réalisés par des artistes africains sur des fixés sous verre à partir de mes prises de vue photographiques sur les stades de Marseille 98-99 (partenariat association Tout Horizon)
Jean-Louis Marcos : Mode d’emploi, texte écrit à l’occasion de l’exposition au Centre social Frais Vallon, Marseille, 1997
François Bazzoli : De l’Afrique comme trait d’union entre Soi et Soi, octobre 1994
Jacques Binet (historien): La Voiture sida, Importance des transports, Peintres sur automobiles, Dakar, Peintures murales une expérience réussie, Urbanisme corrigé, Paris, 1991-1992

 

Autres créations

ÉDITIONS (CD, livres d’artistes, publications ….) 
1998
• Édition de 1000 affiches « Fiers d’être Marseillais », 50 x 65 cm, éditions Art-Cade, 1998
• Édition de 2000 cartes postales « Perifbus / hors les murs », éditions Art-Cade, 1998

 

VIDÉOS
2006
• Agraphes, vidéos documentaires + installation autour du texte « Mythologies des détritus »

2005
• Made in Africa, vidéos publicitaires (montage en cours), Burkina Faso + installations

2004
• Questions idiotes, en collaboration avec l’artiste Hassan Musa, éditions Art-Cade, Marseille, 20′

2002
• Néons du Japon, (montage en cours)

1998 – 1999
• Néons d’Afrique, n°1, 2 et 3, Vidéochroniques

1995
• Couleurs, Couleurs, en collaboration avec Guy Limone. Série de petits documentaires (sans montage) proposés aux artistes suivants : Yacouba Koné, Sidiki, Damy Thera, Bogolan Kassobane, Abdoulaye Konaté, Seydou Keïta…, Sénégal, Mali

1993
• Bonne année, Nouméa, Nouvelle Calédonie

1992
• La grande famille de Boston, 20′, Nouméa, Nouvelle Calédonie

1991 – 1992
• Hors de pair, portraits, Dakar, Sénégal, en collaboration avec le chercheur linguiste Lilyan Kesteloot de l’IFAN à Dakar (à partir de son questionnaire : « Dis moi qui tu es à travers tes images ») + installation

1990
• M’auto, 15′ et Tenue de soirée, 3′, ENDA T.M. (ONG), Dakar, Sénégal + installation
• Case à Palabre, 20′ ENDA T.M. (ONG), Dakar, Sénégal + installation
• Les murs qui parlent, 12′, Dakar, Sénégal + installation

1989
• Tableau noir, 60′, Dakar, Sénégal

 

CRÉARIONS SONORES
1996 – 1997
• Mondialisation, installation 1996
• Chambre d’écoute, installation 1997

1995
• Le journal des auditeurs, installation sonore pour l’exposition «Couleur/couleurs», Château de Servières, Marseille

 

OEUVRES DANS L’ESPACE PUBLIC
2008 – 07
• 1% artistique, caserne des pompiers Plombières, Marseille.

1999 – 2000
Citoyens du monde, ensemble de 370 x 250 cm constitué de 49 plaques de 33 x 22 cm aux différentes couleurs, Centre international de coopération décentralisé, Paris

CV

Jean Baptiste Audat est né le 14 mai 1950 à Bourges (Cher). Il vit et travaille à Marseille et en Afrique.

PARTICIPATION A DES COLLECTIFS, ASSOCIATIONS

Co-fondateur de A.D.D.A. (Ass.diff.dév.artistique) de 1975 à 1979, à Marseille (avec Gauthier, Monnier, Pecheur…)

Fondateur de l’association ART CADE (Actions recherches techniques en communication / Culture artistiques pour le développement et l’environnement) depuis 1992 qui gère la Galerie des Grands Bains Douches de la plaine, Marseille et associés.

AUTRES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 

Animateur d’ateliers Cimade, Marseille
Professeur de lycée, Marseille
Professeur de collège et de LEP, Bordeaux
Professeur de Beaux-Arts, section peinture, Poitiers
Professeur de Beaux-Arts, Art / interculturel, Aix-en-Provence

Chargé de mission Système Friche Théâtre avec le metteur en scène Collignon Maurin à Koudougou-Burkina Faso pour le projet Igloo, 2002-2003
Chargé de mission de développement culturel à ENDA T.M. (ONG) à Dakar, Sénégal
Chargé de mission DRAC/Politique de la Ville à Nouméa, Nouvelle-Calédonie
Directeur artistique (culture et politique de la Ville) à Art-Cade de 1995 à 2003
L’économie artistique de Jean-Baptiste Audat Touré cherche à se conjuguer avec Art-Cade.
Grâce à cet accompagnement, les créations des Ateliers de la Rue (Afrique) peuvent être exposées et vendues en Galeries, à des institutions. Le produit de la vente est ensuite réutilisé pour de nouveaux projets, permettant de nouvelles rencontres avec d’autres créateurs africains. Si l’association Art-Cade engage des fonds, l’artiste concepteur, quant à lui, s’en tient à la réalisation du projet sans contre partie financière ; « don contre don » a été dès l’origine une idée fondatrice de son travail.
Projets marseillais
– En chantier sur le chantier, des différents matériaux utilisés sur la construction et la rénovation des Grands Bains Douches de la Plaine, on étudiait leurs modes opérationnels (performance, débats, conférences…) dans le monde artistique et culturel avec la protection judiciaire de la Justice (P. J. J.), des stagiaires en formation, des jeunes des chantiers internationaux de la jeunesse… Voir les expériences avec l’artiste Marc Boucherot, avec l’historien François Bazzoli, etc., 1993-1996, Marseille
– Illustrations de la Parole (« Fondation » d’une maison de la parole), 1996-1998
– Périfbus, ville / miroir, 1998-2005 (Bus : 9 places + Technologies de diffusion)
Véhicule itinérant de la mémoire des Marseillais et autres.Transcriptions et diffusions de sons, d’images, de films, de vidéos…, invitation à des visites, de notre patrimoine à l’arrière du bus ou sur les murs de Marseille ou par guide.
– De quartiers à quartiers (citoyennetés, internet) 1999-2004 Système d’échanges de local à localité Nord Sud
– Couleur-Couleurs en partenariat avec le Château de Servières en 1994-1995 (trois artistes africains en résidence sur les quartiers de Marseille)
– Projets pédagogiques en partenariat avec École supérieure des Beaux-Arts de Marseille en Afrique noire de 1996 à 2002
– Projet Igloo (théâtre et art contemporain) en partenariat avec Système Friche Théâtre et le metteur en scène, Collignon Maurin, Marseille – Koudougou, Burkina Faso (en cours)
– Partenariat pédagogique de résidence d’artistes africains (3) à l’École supérieure des Beaux-Arts de Marseille (conférences + débats) de juillet à octobre 2006. En cours.
– Création d’une Radionumérique à Toma en pays Samo au Burkina Faso de 2005 à 2007 (interculturel).